Le domaine de Montagenet ****

  • Au cœur du Périgord Vert, autour d’un hameau d’une dizaine de bâtiments de caractère, édifiés du XIVe au XIXe siècle, le domaine de Montagenet s’étend sur 76 hectares de parc, d’arboretum, de forêts et de terres exploitées en pâturages pour l'agriculture bio.

    Pour vous accueillir en toutes saisons, dans un cadre naturel exceptionnellement préservé, dominant le paysage environnant, six maisons de charme, indépendantes et confortables, classées 4 étoiles (avec une capacité d’accueil de 4 à 10 personnes par maison et près de 50 personnes au total), ont été créées, rénovées et redécorées, dans un style respectueux de l’esprit des lieux et ouvert à l’art moderne et contemporain.

    Montagenet est agrémenté d’installations luxueuses pour les loisirs, la forme, le bien-être et le travail (piscines, bassin intérieur de nage à contre-courant, salle de sport, salon de massage, hammam, sauna, spa, salle de jeux, 3 salles de séminaire et de réception, TV sat, WiFi, un studio d'enregistrement digital, etc).

    Idéal pour des vacances de détente, en famille ou entre amis, Montagenet accueille également des séjours de réflexion, de création ou de remise en forme hors-saison, ainsi que des réceptions, des stages ou des séminaires d'entreprises.

    Venez goûter, à moins de 3 heures de Paris, l’art de vivre du domaine de Montagenet, et découvrez l’un des lieux les plus calmes et les plus délicieux du Périgord. Bienvenue à Montagenet…

    Réservation et tarifs : site du Domaine de Montagenet

    Renseignements : 05 53 60 35 98

    Coordonnées GPS : 45°31'53.28" N 0°38'01.95" E

  • Le hameau de Montagenet vu du ciel
    Hameau-de-Montagenet

  • Plan du hameau de Montagenet
    Plan-hameau-2013 (1)
  • Vue aérienne de Montagenet
    Vue-aérienne-Montagen#13FE9_2
  • Plan d'accès
    Plan-de-situation-Montagenet-2011

Divers


  • AB--Wi-Fi

  • Logo Lucky Sound (4)


  • Logo accueil PNRPL


  • Logomarque_0

Eco-Resorts jumelés avec Montagenet

  • Turtle Eco Beach
    A l'extrême sud du Sri Lanka, au bord de l'Océan Indien, Turtle Eco Beach est un ensemble de maisons de pêcheurs et d'artisans entièrement rénové : 18 chambres, piscine de 24 mètres au milieu d'un jardin tropical, restaurant, bar... Un lieu idéal pour se reposer, faire du surf ou rayonner sur le sud du Sri Lanka.
  • Tanjore Hi
    Au cœur de la ville historique de Thanjavur (Tanjore), 15 chambres contemporaines dans un hôtel particulier bâti dans les années 40 et entièrement restauré.
  • The Dune Hotel, An Eco Village & Spa
    The Dune est un éco-village, situé dans un domaine de 12 ha au bord de l'Océan Indien , à 15 km de Pondichéry, dans le sud-est de l'Inde
  • Elephant Valley, An Eco Farm Hotel
    Une réserve naturelle, une ferme organique et un éco-lodge, dans le Tamil Nadu, au cœur de l'Inde de sud

Liens

Blog powered by Typepad

Pages

Un bel article sur la biennale de céramique dans Sud-Ouest

Dordogne : quand l’homme façonne la terre à l’aide du feu

Par Benoît Martin - b.martin@sudouest.fr

Capture d’écran 2021-08-03 à 11.30.23

Cet été 2021 sera fait de céramique : le collectif Génération céramique propose sa 9e biennale au domaine de Montagenet, près de Nontron, en Périgord vert

La céramique, quèsaco finalement ? C’est l’art de transformer des argiles en poteries, faïences, porcelaines ou grès après façonnage et cuisson à de hautes températures. C’est tout simplement « le premier art du feu à apparaître, avant le travail du verre et du métal, à la fin de la préhistoire, au Néolithique », si l’on en croit la Manufacture de porcelaine et le Musée national de céramique de Sèvres. « La céramique est non seulement un marqueur culturel dans la plupart des sociétés mais aussi le matériau le plus abondant que l’Homme ait créé. »

Capture d’écran 2021-08-03 à 11.21.06

La diversité infinie des formes. Michel Faure / “Sud Ouest”

« Utilitaire ou expression artistique, elle reflète les changements des modes de vie et témoigne des progrès techniques, poursuit le musée-manufacture. Objet du quotidien, sujet d’étude ou œuvre d’exception, la céramique demeure une source inépuisable d’inspiration. » Tout est dit. Voilà pourquoi un petit détour par la 9e biennale du domaine de Montagenet, près de Nontron (Dordogne), d’ici le 22 août, n’a rien de superflu.

Huit imaginaires, techniques et énergies créatrices s’offrent aux visiteurs à l’occasion de cette biennale : celles des quatre membres du collectif Génération céramique et celles de leurs quatre artistes invités pour cette édition 2021.

Transformations

Tristan Chambaud-Héraud, le créateur de la manifestation, triture la thématique des bouteilles. Il joue avec les formes, les matières et les textures et leur fait perdre leur identité figée. Une salle d’exposition est entièrement consacrée à la transformation de cet objet bien identifié. Virginie Preux, autre membre du collectif, montre à quel point la céramique peut être organique et questionner nos sens.

Boris Cappe fait découvrir une partie de sa série « Cabane » : de minuscules maisons perchées sur des rocs – à moins que ce ne soit des abdomens d’insectes bienveillants – questionnent notre rapport à l’isolement et à la solitude. Enfin, l’œuvre d’Arnaud Erhart n’est pas la moins troublante avec ses sculptures humanoïdes, entre « aliens » venus d’ailleurs et post-humains aux capacités décuplées.

Capture d’écran 2021-08-03 à 11.24.47

Arnaud Erhart propose des sculptures humanoïdes entre aliens et transhumains. Michel Faure / “Sud Ouest”

Du côté des artistes invités, Patrick Rollet se joue des deuxième et troisième dimensions. Avec lui, c’est fou ce qu’un plat peut receler de profondeur. À l’opposé, l’artiste s’empare des volumes en revisitant la figure des Vénus paléolithiques.

Capture d’écran 2021-08-03 à 11.26.17

Les plats de Patrick Rollet, de la profondeur en deux dimensions. Michel Faure / “Sud Ouest”

Nicolas Roscia partage ses impulsions de formes, ses jaillissements de couleurs. Comme Virgine Preux, Mathilde Sauce offre des œuvres organiques mais anthropomorphes. Enfin, tel un intrus dans ce monde des volumes, le peintre Philippe Joseph Baschet revisite la nature morte en saisissant la terre brute devenue artefact au sortir du four.

Cette biennale, installée dans un lieu magnifique, est un voyage à travers le temps, les matières, les formes et vient rappeler la beauté, la fragilité et la singularité de tout acte de création.

Pratique

Tous les jours de 14 h 30 à 19 heures, jusqu’au dimanche 22 août au domaine de Montagenet, à Saint-Martial-de-Valette, près de Nontron. Gratuit. Renseignements sur le site domaine-de-montagenet.com.

https://www.sudouest.fr/dordogne/nontron/dordogne-quand-l-homme-faconne-la-terre-a-l-aide-du-feu-4268027.php

 


24 janvier 2020

02 janvier 2020

05 décembre 2019

23 octobre 2019

10 septembre 2019

11 août 2019

03 août 2019

24 juillet 2019

14 juillet 2019

20 juin 2019