« Le NON irlandais n'est pas politiquement correct ? Et alors ? | Accueil | Allo l'alter ? »

16 juin 2008

Commentaires

alphoenix

Commencer à fatiguer est sûrement une autre des solutions. Je crois que devant la tâche immense qui a l'air de se présenter devant nous, il est difficile d'être toujours "au top" et que la fatigue, l'abbatement, le découragement sont une dernière solution, qui heureusement est oubliée grâce à des nouvelles formes de "combats", des documentaires, des livres.

jcm

"J’en suis encore à m’demander
après tant et tant d’années,
a quoi ça sert..."

(François Béranger)

1 et 2 ne me conviennent pas.

3 est une façon douce de pratiquer 4.

5 : une autre voie de mettre 4 en œuvre du fait des conflits d'intérêt que cela provoquera.

5 : qu'est-ce qu'un "monde" ?

La sphérule dans laquelle chacun pourra s'enfermer de façon plus ou moins hermétique (probablement moins car il sera difficile d'échapper à des contraintes communes) est-elle un "monde" ou un isolement plus ou moins égoïste ?

Un "monde" doit-il rassembler beaucoup de monde pour mériter ce nom ?

Probablement oui si l'on désire que cet autre "monde" puisse un jour influencer le monde le plus commun, celui qui désespère aujourd'hui, en le vidant de sa substance.

Cette construction "d'autres mondes" me semble dans tous les cas très utopique s'il s'agit d'influencer le sort de l'humanité.

Un "4" non violent utilisant toutes les ficelles du "3" et du "5" ?

Parvenir à un résultat nécessite de la "force" sous diverses formes, et donc de l'union.

L'union : ce sera le plus difficile à conquérir...

luluberlu

bienvenue au club des qui sont, non pas fatigués mais lucide... et l'autre disait la lucidité te mène au désespoir et puis au suicide. lui c'est fait il a rejoint les terres des ancêtres, nous, : rire de notre désespoir en attendant de tirer la révérence au monde qui eu put et qui sera pour nos mioches aussi beau que pour nous quand on étaient mioches.
Il n'est envisageable que ta solution 5,
je laisse la 4 a ceux qui vont mourir.
Vivons l'utopie, mais rester en vie hasta la muerte, la plus grande satisfaction est de continuer à jouir malgré les "en costumés" du social, z'ont essayé les enculés de le casser en moi, sont pas responsables ils appliquent les ordres, faut becter....
Mais LULU leur éjaculera au fion jusqu'au bout.

bg

lulu l'est en colère
,moi je citerai Christian Bobin(l'eloignement du monde):

"Si nous considerons notre vie dans notre rapport au monde, il nous faut resister à ce qu'on pretend faire de nous, refuser tout ce qui se presente -rôles, identités, fonctions- et surtout ne jamais rien ceder quant à notre solitude et à notre silence. etc...

et puis du même Bobin:

"Au regard du monde, les gens de pouvoir tiennent la place la plus haute. Au regard de l'esprit, ils occupent la place la plus basse et n'appellent que cette compassion que l'on éprouve devant de lourdes infirmités."

Vive les poëtes

lény

Si je peux me permettre José, fatigué, oui, tous mais comme luluberlu, ne rien lâcher. Continuer à s'opposer au genre de discours que tient Ax chez Thierry, continuer à vivre l'utopie. Nous avons en face de nous (et Nous représentent tout et presque son contraire) un pouvoir d'une puissance colossale mais pas sans limite. Fatigué parce qu'à notre échelle il ne se passe rien. Mais tout les progrès se sont opérés sans que la plupart de l'ensemble de leur initiateurs n'en ai vu l'once d'un résultat. C'est juste une question de rêve, d'envies, d'intelligences, de résistances. Nous pouvons ici et ailleurs grâce à certaines technologies continuer à penser autrement en sachant que d'autres le font aussi. Venir ici quotidiennement, chez d'autres, me permet à moi de penser ce que j'étais incapable de penser seul, d'envisager que d'autres voudraient construire quelque chose de différent pour ne pas dire nouveau, que moi petit rien je peux tenter des choses à mon échelle, je peux rejoindre d'autres.
Ce que je veux dire, José, c'est que nous soyons à un tournant ou pas, j'en sais rien, absolument rien, n'a pas d'importance mais certaines manières de considérer le monde germent de ci de là et qu'elles ont besoin de l'apport que toi et d'autres faites. C'est ça qui à petite échelle peut permettre de se dire "tiens je vais faire autrement, je vais reconsidérer mon système". Il s'agit d'un maillage. Bref je m'embrouille mais si quelque part au fond de toi tu te dis que merde t'es naze, t'en as marre, continu.

Serrons les dents ! mais continuons tant qu'on peut.

luluberlu

@ leny : relâche les dents, Sapiens n'a plus de prédateur, il est maitre de son présent et sans angoisse peut tracer son chemin qui inexorablement mène là où l'on sait: poussière d'étoile.

Farid

6) La révolution José, la révolution !

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Carnets de nuit

  • Carnets de nuit, qu'est-ce c'est ? C'est le blog politique d'une voix libre, souvent moqueuse, parfois sérieuse, d’un amoureux et d'un citoyen du monde.

    Au fil des nuits, des jours, des humeurs et des urgences, vous y trouverez des coups de gueule sans pitié et des coups de chapeau sans frontières.

    Vous y trouverez également des informations peu répandues ou non mises en perspective sur les médias traditionnels, des éléments d’analyse politique, sous-tendus par une conviction simple : ce monde est trop beau pour qu’on accepte, sans sourciller, qu’il se fasse tant de mal.

    Vous y trouverez enfin, au-delà de la critique, des propositions citoyennes, soucieuses du long terme, pour changer le monde. S’il veut. Ou, plutôt, si VOUS le voulez.

.


  • Powered by  MyPagerank.Net

  • Wikio - Top des blogs - Politique

FREEMEN

C'est là que je suis


  • Vignette_blog_montagenet

    Sur le blog de Montagenet,

    retrouvez la vie, au jour le jour, du domaine et plus de 500 photos des maisons à louer, des aménagements conçus pour votre confort, des paysages, de la flore et des amis de Montagenet.


  • Logo_site_montagenet_1

    Sur le site de Montagenet,

    découvrez un superbe hameau périgourdin, au cœur de 76 ha de nature.

    Cinq maisons d'hôtes, entièrement réhabilitées et classées 4 étoiles, vous y accueillent, toute l'année, pour des vacances de détente, des séjours de remise en forme et des séminaires.

Carnets de nuit (un Best of)

Blog powered by Typepad
Membre depuis 03/2005

++


  • Share on Facebook

  • blogCloud

  • meilleur site politique

--


  • Sticmarianneblog

ALERTE

Cours des “grands“