« Une journée à la campagne | Accueil | Sexy Sadie »

05 février 2008

Commentaires

lény

bon ben je vois qu'on est de plus en plus à penser comme ça. Pourtant je suppose que comme monolecte tu as tenté de persuader à maintes reprises ceux qui boudaient les urnes ... ben voilà ..
Donc on doit bien pouvoir considérer que le président de le république ne l'est plus puisque ses 50 et quelques pour 100 d'il y a 6 mois ne comptent pas ... vraiment quel bande de salopards !!!

animah

S'arrêter de voter surtout pas, les abstentions comme les votes blancs sont "transparents", en revanche, avec ou sans conviction, voter pour des partis autres que les institutionnels, voilà une idée qu'elle est bonne. Juste pour passer la paille par le bec des pseudos démocrates qui n'hésitent pas une seconde à s'asseoir sur les résultats d'une consultation populaire, tout ça sous un prétexte même pas assumé, le peuple est trop con pour comprendre les enjeux.
A gauche toute. :-))

edgar

Dorénavant ce sera abstention, piège à champions. Bien d'accord avec toi.

Le Monolecte

Comme je le dis aussi chez moi, voter pour les petits partis sympathiques qui plafonneront en tout état de cause à 15% des suffrages revient à cautionner le système tout en se donnant bonne conscience citoyenne à vil prix : je ne suis pas content du système et je vote pour ceux qui ne sont pas contents du système tout en sachant que cela ne changera rien!
Et en admettant qu'un petit parti sympathique commence à faire un score, je ne vois pas pourquoi on n'invaliderait pas ce vote dérangeant, comme on l'a fait pour celui du 29 mai!

La démocratie est terminée dans ce pays, il est temps d'en prendre acte et de monter le front du refus, lequel doit s'exprimer à travers chacun de nous, tout le temps, partout, dans nos pratiques quotidiennes, dans nos discours aux voisins, collègues, parents, mais surtout, dans notre façon de vivre!

Gandhi avait raison : quand un gouvernement bafoue les droits élémentaires d'un peuple, la désobéissance civile est la seul réponse adaptée!

Tietie007

Je serais un peu plus nuancé !
1) Tout le monde sait très bien que la majorité des citoyens n'ont pas répondu à la question du référendum, mais ont sanctionné la politique de Chirac. Je soupçonne le Chi, qui n'a jamais été pro-européen, d'avoir à dessein, fait torpiller le TCE, texte anti-gaulliste par excellence !
2) Il y a deux moyens de faire changer la Constitution. Le référendum ou le vote par le Congrès ! Donc je ne vois pas où est le problème, à moins de remettre en cause le régime parlementaire ! Sarkozy, lors de sa campagne avait bien dit haut et fort qu'il ferait passer le mini-Traité européen par la voie des chambres ...or il a eu 53% des voix ...donc ...
3) Personnellement, je suis contre la procédure référendaire, qui laisse la porte ouverte au populisme le plus débridé ! La peur du grand Turc et du plombier polonais, images archétypales de la mondialisation a été fatale à ce TCE !

Claudius

Il a eu 53 % des voix sur une kyrielle de promesses et il ne tiendra que celles qui avantagent ses amis. Il s'est déjà assis sur certaines autres. Ton argument ne tient pas.

Et quand bien même, pourquoi, à ce moment, supprimer la procédure référendaire et conserver le suffrage universel ?

Je suis plus que jamais pour la valorisation du vote blanc.

José

D'accord avec Le Monolecte :)

@Tietie : Tu dis : “Tout le monde sait très bien que la majorité des citoyens n'ont pas répondu à la question du référendum, mais ont sanctionné la politique de Chirac“.

Les arrières-pensées et les motivations conscientes, inconscientes ou subconscientes des électeurs (au passage, celles de ceux qui ont voté oui, blanc ou se sont abstenus, ne sont pas moins intéressantes que celles de ceux qui ont voté non) sont passionnantes, mais nous éloignent de la question :)

Quant au reste (le parlementarisme au-dessus du suffrage universel et “je suis contre la procédure référendaire, qui laisse la porte ouverte au populisme le plus débridé“), c'est exctement ce qui me gêne.

Le pouvoir, dans les soi-disant démocraties est aujourd'hui confisqué, “au nom du peuple“, par des groupes de pression (camarillas, partis, etc) qui considèrent qu'on peut et doit faire le bonheur des gens malgré eux, puisqu'“ils ne savent pas ce qu'ils font“.

Pourquoi pas, mais n'a qu'un rapport très lointain avec la démocratie. Il faut juste en être conscient, inconscient ou sub-conscient :)

Comme le dit Claudius, ton raisonnement remet simplement en question la légitimité du suffrage universel.

bertrand

Tietie007

Je ne suis pas tout le monde, je suis un citoyen parmis des millions d'autres qui se sont fait chier à lire ce putain de traité.
A l'analyse, le décortiquer.

Alors je t'en prie, un peu de respect, ne prend pas ton cas pour une généralité !

La démocratie, ça consiste à demander leur avis au gens, pas à interprèter ensuite que quand ils disent non ça veut dire oui !

Ou alors tu es d'accord avec José (et moi et beaucoup d'autres); nous ne sommes plus en démocratie.
Donc la france (la majuscule se mérite) est une dictature.
Soft, vaselinée, médiatisée, mais une dictature.

Dans ces conditions, pourquoi voter ? Pour ma part, j'avoue m'interroger. J'aurais plutôt tendance à banir les partis qui ont officiellement enterré la démocratie hier. Pour l'UMP, cela ne me posera aucun soucis de conscience :) et pour le PS encore moins : deux trahisons en quelques années ça fait beaucoup (on n'est jamais trahi que par ses amis).

Mais la question de José est vraiment pertinente. N'est ce pas soutenir la fiction de démocratie ?

Je pense que mon dilemne sera simplifié par l'UMP. Chez moi ils ont remplacé les bureaux de vote par des ordinateurs avec résultats pré-enregistrés. Mais de manière générale, chacun se doit de se poser la question.

lény

tietie007 > "..or il a eu 53% des voix ...donc ..." parce que 55% à un référendum ça ne compte pas ?! Soit une élection est un contrat et il est nécessaire que chaque point soit discuté et approuvé par chacun avant de glisser son bulletin dans l'urne (ce qui est difficile), soit une élection est un package dont chaque point n'est à priori pas acquis mais re-proposé après élection. Sinon c'est trop facile. Imagine: je fais des promesses sur ton avenir radieux, sur la paix enfin tout le tintouin, t'es super content mais moi j'ai rajouter un petit point genre "j'ai le droit de vous le mettre profond". Bon vu ta situation t'as pas fait gaffe, t'as un CDD, pas un rond, t'as femme attend un troisième gamin et ta boite va fermer parce que les charges patronales sont trop élevées, bref t'as voté pour moi, j'ai été élu démocratiquement, j'vous avais prévenu, tu étais au courant, "j'vous le met bien profond" logique non ?
Voter et élire quelqu'un ce n'est pas donner carte blanche, ce serait plutôt tendre vers un choix politique dont chaque point qui le compose doit être surveillé comme le lait sur le feu par nous tous. Les politiques ne sont que des outils ... nos outils. Ils n'ont pas à décider à notre place.

dubruel

je pense et j'écris la même chose dans mon blog, mais dans un style différent qui tient de la dérision et du second degré

amitiés
charles

luluberlu

VOX POPULI VOX DEI !!!
Dieu n'existe pas, depuis Darwin et la phtysique quantique c'est clair (°]°)
Y'avait plus qu'a réduire la vox populi et on ebranle la stalagmite un peu plus, restons sans voix et pensons fort, "el pueblo unido jamas ;;;;;" en attendant 4ans et demi au minicipale je vote facteur.

sophie

heu, les gars, vous n'avez pas bien compris, personne ne vous demande votre avis.

Francis

Vous avez perdu la tête en France ? Resaisissez-vous !

mirza

C'est ce que je pratiquais avant avril 2002. J'ai repris une carte d'électeur alors. A présent je ne sais plus quoi faire. Vraiment. A ce propos précisément, je veux dire.

Même si voter est une acceptation tacite des règles du jeu, ne pas voter n'avance malheureusement pas à grand-chose dans la contestation. Et donc, à mon sens, ne les changera pas, les règles du jeu. Donc... donc ? Je ne sais pas. Déjà, il me faut sortir de ma stupeur chaque jour renouvelée depuis avril dernier.

Pierre

Personnellement, je continuerai quand même de me déplacer pour déposer une enveloppe vide.

Pour moi cela montre que j'attache de l'importance au principe du vote, mais que je ne trouve personne qui me représente. Cela permet d'entrenir l'utopie qu'un jour cela serve à qq chose (et si... tout plein d'enveloppe vides...).

Ne pas se déplacer, c'est dire, ok allez y faites ce que vous voulez je ne suis pas concerné démerdez vous avec ceux qui votent, alors que se déplacer c'est dire "ok allez y faites ce que vous voulez, cela étant vous avez des votes à conquerir"

Mais bon, in fine, hors utopie, ça ne change rien...

sinon, ya moyen d'aller qq part voir qui à voté quoi à Versailles ?

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Carnets de nuit

  • Carnets de nuit, qu'est-ce c'est ? C'est le blog politique d'une voix libre, souvent moqueuse, parfois sérieuse, d’un amoureux et d'un citoyen du monde.

    Au fil des nuits, des jours, des humeurs et des urgences, vous y trouverez des coups de gueule sans pitié et des coups de chapeau sans frontières.

    Vous y trouverez également des informations peu répandues ou non mises en perspective sur les médias traditionnels, des éléments d’analyse politique, sous-tendus par une conviction simple : ce monde est trop beau pour qu’on accepte, sans sourciller, qu’il se fasse tant de mal.

    Vous y trouverez enfin, au-delà de la critique, des propositions citoyennes, soucieuses du long terme, pour changer le monde. S’il veut. Ou, plutôt, si VOUS le voulez.

.


  • Powered by  MyPagerank.Net

  • Wikio - Top des blogs - Politique

FREEMEN

C'est là que je suis


  • Vignette_blog_montagenet

    Sur le blog de Montagenet,

    retrouvez la vie, au jour le jour, du domaine et plus de 500 photos des maisons à louer, des aménagements conçus pour votre confort, des paysages, de la flore et des amis de Montagenet.


  • Logo_site_montagenet_1

    Sur le site de Montagenet,

    découvrez un superbe hameau périgourdin, au cœur de 76 ha de nature.

    Cinq maisons d'hôtes, entièrement réhabilitées et classées 4 étoiles, vous y accueillent, toute l'année, pour des vacances de détente, des séjours de remise en forme et des séminaires.

Carnets de nuit (un Best of)

Blog powered by Typepad
Membre depuis 03/2005

++


  • Share on Facebook

  • blogCloud

  • meilleur site politique

--


  • Sticmarianneblog

ALERTE

Cours des “grands“