« Fillon : “Les règles de la démocratie, ce sont les élections.“ Quand ça l'arrange... | Accueil | Correctif au post précédent »

17 février 2008

Commentaires

Rameaux

Hélas (?), il s'agit d'un "vrai faux"!
Daniel

Aline Testuz

Mais si c'est vrai, c'est terrible. Et vu de Suisse, ça y ressemble. Non que nos édiles soient vraiment mieux que ceux de la Sarkozie, simplement les effets de manche et d'annonce ne pas dans les moeurs helvétiques.

José

@Daniel : merci de préciser en quoi c'est un “vrai faux“.

Cette note m'a été envoyée hier soir par un député et je crains malheureusement qu'elle soit conforme à la réalité.

Si quelqu'un a des infos complémentaires sur cette note, merci de l'indiquer ici.

isabelle

Je ne supporte plus cette république de l'annonce. Je reprends chez moi.

isabelle

trouvé ça sur http://www.tessolidaire.com/PAR_TPL_IDENTIFIANT/207/TPL_CODE/TPL_EDITO_FICHE/1534-petite-enfance.htm :

" L'information est fausse, mais elle a du succès ". Cette phrase du journal Le Monde endate du 11 février 2008 vise à mettre un terme définitif à une fausse information involontairement entretenue et qui montre les dangers potentiels d'internet. Rappel des faits : depuis plusieurs jours, des réseaux d'internautes, très implantés dans le monde éducatif, diffusent le témoignage anonyme d'un principal d'un collège du Rhône classé " Ambition réussite " et dont l'inspection d'académie aurait soudainement coupé les vivres dévolus à " l'accompagnement éducatif " des collégiens de 16h à 18h. Ce texte n'est pas un faux ; il a bel et bien été rédigé mais il n'était pas prévu pour prendre valeur d'exemple du décalage entre la réalité de terrain et les annonces de Nicolas Sarkozy au sujet des orphelins de 16h à 18h. Car, dans les faits, le différend qui opposait le collège à l'inspection a depuis été réglé et le dispositif a ainsi été maintenu. Xavier Darcos attribue l'incident à un cafouillage local et précise que le dispositif a au contraire été renforcé puisque 650 000 heures supplémentaires ont été débloquées pour les 1 119 collèges prioritaires, ce qui suffirait largement à la demande. On ne peut que se réjouir que des informations importantes mais que les grands médias considèrent comme secondaires ou n'entrant pas dans le champ de leurs préoccupations éditoriales puissent être largement diffusées à partir de groupes de mails en réseaux. Reste que l'anonymat instillera toujours le doute et que l'information, même la plus dangereuse à manipuler, doit se livrer à visage découvert. Le gouvernement a suffisamment de soucis comme ça pour en rajouter d'autres. A moins que la mise au point du Monde relève elle aussi de la manipulation ; on entrerait là dans une phase de défiance telle qu'internet finirait par rejoindre le sort réservé à la presse papier à laquelle les Français n'accordent déjà qu'une confiance très limitée. "

et l'article du monde en question :

Le ministère de l'éducation dément toute révision à la baisse de l'accompagnement éducatif
LEMONDE.FR : Article publié le 11.02.08
Un courriel circule en milieu enseignant laissant entendre que le ministère de l'éducation a réduit les moyens alloués à l'accompagnement éducatif des collégiens de 16 à 18 heures. Le ministère assure avoir distribué, pour la période de janvier à juin 2008, 650 000 heures supplémentaires pour les 1 119 collèges concernés.


L'information est fausse, mais elle a du succès. Un courriel circule depuis le 29 janvier sur Internet en milieu enseignant : anonyme ou rendu anonyme, il exprime la rancoeur d'un principal de collège du Rhône classé "Ambition réussite" et auquel l'inspection d'académie aurait brutalement restreint les moyens alloués à "l'accompagnement éducatif" des collégiens de 16 à 18 heures. "Cela vient directement du ministère. C'est identique dans toutes les académies, l'inspecteur d'académie nous l'a confirmé, comme s'il voulait nous consoler", affirme le texte.

Cet accompagnement éducatif, destiné selon l'expression consacrée aux "orphelins de 16 heures", est une priorité de Nicolas Sarkozy, reprise par le ministre de l'éducation, Xavier Darcos. Mis en place depuis la rentrée 2007, ce dispositif concerne les établissements de l'éducation prioritaire et doit être généralisé à tous les collèges à la rentrée 2008. Il est abondamment financé, par attribution d'heures supplémentaires, transformables en vacations pour rémunérer des intervenants extérieurs.

Le courriel donne des précisions. Enumérant les activités mises en place dans le collège (aide aux devoirs, ateliers d'écriture ou de sciences physiques, club journal, escalade, groupes de soutien en mathématiques et en français…), il indique que cette offre était bâtie sur une "enveloppe" de 1 476 heures, dont 398 ont été utilisées en septembre, octobre et novembre. Or, l'inspecteur d'académie aurait annoncé le 29 janvier au chef d'établissement qu'il n'aurait plus que 397 heures pour terminer l'année scolaire, l'obligeant ainsi à renoncer à la plus grande partie de ces activités et le plaçant même dans l'impossibilité d'honorer certains paiements. D'où la "honte" éprouvée par le chef d'établissement vis-à-vis des élèves, professeurs, parents et partenaires extérieurs.

CAFOUILLAGE LOCAL

Renseignements pris, le courriel – au moins à l'origine – est authentique. Bien que "remanié" et "manipulé" par ceux qui l'ont diffusé, "il a bien été écrit par un collègue chef d'établissement, mais dans un contexte purement privé et il circule sans son accord", indique Isabelle Gouleret, secrétaire académique du SNPDEN (Syndicat national des personnels de direction de l'éducation nationale). Elle précise que le chef d'établissement a pu apporter à ce sujet la preuve de sa bonne foi. Sur le fond, le malentendu s'explique par des tensions liées à des "ajustements" du dispositif mais, précise-t-elle, "tout est rentré dans l'ordre depuis".

Interrogé, le cabinet du ministère de l'éducation, Xavier Darcos, attribue l'incident à un cafouillage local, l'inspecteur d'académie ayant omis de "faire le point avec son recteur sur les enveloppes budgétaires" disponibles. Selon le ministère, le recteur, alerté par les réactions, a adressé le 1er février une note aux chefs d'établissement concernés "pour leur confirmer que le dispositif était intégralement financé". Et il en va toujours de même au niveau national : "Nous avons distribué pour la période de janvier à juin 2008 pour les 1 119 collèges éducation prioritaire 650 000 heures supplémentaires, c'est plus que suffisant !"

En attendant, le courriel du chef d'établissement mécontent continue de circuler, dans sa version remaniée. Il contribue à nourrir le mécontentement des enseignants au moment où certains établissements sont touchés par des restrictions, réelles celles-ci, de leur dotation horaire globale (DHG), conséquence des 11 200 postes supprimés à la prochaine rentrée. Outre qu'il s'agit de l'année scolaire en cours pour ce qui concerne l'accompagnement éducatif et de l'année prochaine pour la DHG, les deux "enveloppes" budgétaires sont totalement indépendantes l'une de l'autre.
(Le Monde 11 02 08 Luc Cédelle)


Bon... j'ai retiré de chez moi !


Renard

J'ai surtout l'impression que le cafouillage local, c'est d'avoir annoncé trop tôt un petit morceau du plan de rigueur d'après les municipales.

Richard

"Si quelqu'un a des infos complémentaires sur cette note, merci de l'indiquer ici."

Je n'ai pas d'info sur la note elle-même, mais je sais en revanche que la suppression du dispositif d'accompagnement éducatif est une réalité ! Dans le collège dans lequel je travaille, c'est une suppression de 80% de l'enveloppe d'heures promise. Autrement dit, impossible de poursuivre les activités engagées. Tout va s'arrêter aux alentours de la mi-mars.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Carnets de nuit

  • Carnets de nuit, qu'est-ce c'est ? C'est le blog politique d'une voix libre, souvent moqueuse, parfois sérieuse, d’un amoureux et d'un citoyen du monde.

    Au fil des nuits, des jours, des humeurs et des urgences, vous y trouverez des coups de gueule sans pitié et des coups de chapeau sans frontières.

    Vous y trouverez également des informations peu répandues ou non mises en perspective sur les médias traditionnels, des éléments d’analyse politique, sous-tendus par une conviction simple : ce monde est trop beau pour qu’on accepte, sans sourciller, qu’il se fasse tant de mal.

    Vous y trouverez enfin, au-delà de la critique, des propositions citoyennes, soucieuses du long terme, pour changer le monde. S’il veut. Ou, plutôt, si VOUS le voulez.

.


  • Powered by  MyPagerank.Net

  • Wikio - Top des blogs - Politique

FREEMEN

C'est là que je suis


  • Vignette_blog_montagenet

    Sur le blog de Montagenet,

    retrouvez la vie, au jour le jour, du domaine et plus de 500 photos des maisons à louer, des aménagements conçus pour votre confort, des paysages, de la flore et des amis de Montagenet.


  • Logo_site_montagenet_1

    Sur le site de Montagenet,

    découvrez un superbe hameau périgourdin, au cœur de 76 ha de nature.

    Cinq maisons d'hôtes, entièrement réhabilitées et classées 4 étoiles, vous y accueillent, toute l'année, pour des vacances de détente, des séjours de remise en forme et des séminaires.

Carnets de nuit (un Best of)

Blog powered by Typepad
Membre depuis 03/2005

++


  • Share on Facebook

  • blogCloud

  • meilleur site politique

--


  • Sticmarianneblog

ALERTE

Cours des “grands“