« Portrait d'un Dorian Gray | Accueil | Langue de pute et langue de bois »

29 juin 2007

Commentaires

jcm

Etrange conclusion, José...

A moins bien sûr que ce "après nous le déluge" soit partie intégrante de cette cohérence.

Et je doute qu'un tel cynisme soit de la partie de façon véritablement consciente.

Pour l'immobilier on pense vraisemblablement qu'une fois l'amortissement effectué on réhabilitera éventuellement s'il est possible d'obtenir ainsi un sursaut de rentabilité à bon taux et faible coût ou bien que l'on reconstruira pour effectuer un nouveau cycle.

Pour que le jeu soit clair à tous points de vue il faudrait que l'ensemble des externalités liées à ce type d'opération soient prises en compte, ce qui changerait peut-être la donne.

Pour ce qui est du l'option des armes n'oublions pas que toute "décision politique mûrement réfléchie" peut avoir des "effets collatéraux", c'est ici le cas.

Tout va donc à peu près pour le mieux dans le meilleur des mondes, c'est en quelque sorte la logique de ces choses qui nous le dit.

"Que vaut une société qui, là comme ailleurs, ne sait pas investir pour les générations futures ?" : des paquets de milliards, José, tu le sais bien !!!

Et lorsqu'il deviendra rentable de construire pour 5 ans seulement nous le ferons, cela va de soi !

De là, peut-être, la nécessité d'outils qui nous permettraient de voir où nous nous trouvons par rapport aux limites que nous devrions nous fixer sous peine de connaître quelques problèmes dans l'avenir.

Cela renvoie pour une part à des indicateurs de "progrès/développement" beaucoup plus évolués que le PIB et à une réflexion sur ce que l'on aurait ou non le droit de faire pour produire de l'argent.

Songeons à ce propos à cette contre étude sur les biocarburants, qui devait être commandée afin de contrebalancer celle sur laquelle furent basées les décisions de développer les agrocarburants tels qu'ils le sont aujourd'hui en France.

Il semble que cette contre étude ne se fera pas : nous continuerons donc à produire de l'argent avec des agrocarburants assez sales, nous aurons le droit de le faire et y serons encouragés (car il y a des subventions à la clef).

Quelle que soit la direction dans laquelle on regarde...

marie

il ya une tendance ds les projets archi de ne pas concevoir une construction perenne, à l'image du mobilier on est de plus enplus ds la tendance et à l'ecoute des desideratas des consommateurs (mal eduqués ).....cela a un interet c'est que l'Architecture reste vivante avec des experimentations interessantes/ distribution des espaces, fluidité..... et convivialité tout en menageant des espaces privatifs.....des recherches concernant les materiaux, les detournements d'usage à fins d'habitation.....habitats de transit, cellule d'habitation...... malheureusement à l'heure de l'ecologie (et pas du seul developpemnt durable qui me semble une arnaque......) cette consommation d'habitat constitue un gachis environnemental sans parler de la pollution alors qu'actuellement on peut construire bio sans reconstruire la maison traditionnelle seulement on rentre en conflit d'interet avec le marche BTP (qui produit des maisons de qualité deplorables pr un prix exhorbitant)
que faire? malheureusemnt cela passe par une education du con-sommateur: à refrener son desir pr arriver à tenir compte du milieu et de son empreinte ecologique, d'un discours d'adhesion relativement facile à obtenir mais avec une traduction en acte

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Carnets de nuit

  • Carnets de nuit, qu'est-ce c'est ? C'est le blog politique d'une voix libre, souvent moqueuse, parfois sérieuse, d’un amoureux et d'un citoyen du monde.

    Au fil des nuits, des jours, des humeurs et des urgences, vous y trouverez des coups de gueule sans pitié et des coups de chapeau sans frontières.

    Vous y trouverez également des informations peu répandues ou non mises en perspective sur les médias traditionnels, des éléments d’analyse politique, sous-tendus par une conviction simple : ce monde est trop beau pour qu’on accepte, sans sourciller, qu’il se fasse tant de mal.

    Vous y trouverez enfin, au-delà de la critique, des propositions citoyennes, soucieuses du long terme, pour changer le monde. S’il veut. Ou, plutôt, si VOUS le voulez.

.


  • Powered by  MyPagerank.Net

  • Wikio - Top des blogs - Politique

FREEMEN

C'est là que je suis


  • Vignette_blog_montagenet

    Sur le blog de Montagenet,

    retrouvez la vie, au jour le jour, du domaine et plus de 500 photos des maisons à louer, des aménagements conçus pour votre confort, des paysages, de la flore et des amis de Montagenet.


  • Logo_site_montagenet_1

    Sur le site de Montagenet,

    découvrez un superbe hameau périgourdin, au cœur de 76 ha de nature.

    Cinq maisons d'hôtes, entièrement réhabilitées et classées 4 étoiles, vous y accueillent, toute l'année, pour des vacances de détente, des séjours de remise en forme et des séminaires.

Carnets de nuit (un Best of)

Blog powered by Typepad
Membre depuis 03/2005

++


  • Share on Facebook

  • blogCloud

  • meilleur site politique

--


  • Sticmarianneblog

ALERTE

Cours des “grands“