« Exercice d'admiration (14) | Accueil | Mondialisme et internationalisme »

26 avril 2005

Commentaires

François

Vaste sujet ! Déjà, il est assez clair que la réponse ne se situe sans doute pas dans le passé. Donc le communisme et tout ça, ct au 20e siècle, ciao.
Ensuite, il s'agit de scinder le modèle politique et le modèle économique (qui sont liés évidemment, mais tout de même différent). Sans présumer de ce qu'il y aura après (j'en serais bien incapable), on peut quand même jeter un coup d'oeil aux tendances actuelles. Sur le plan politique, d'abord, on pense beaucoup à l'émergence d'une démocratie directe et participative, drivée par les nouvelles techno évidemment. En gros, on discute et on choisit ensemble des programmes et non plus des hommes. (les hommes qui sont chargés d'appliquer le programme sont ensuite sélectionnés selon leurs aptitudes et pas élus). Beaucoup de littérature sur la question :
http://www.amazon.fr/exec/obidos/search-handle-form/402-7545146-9067332

et même déjà quelques projets en live, par exemple : www.simpol.org (c'est pas tout à fait ça, mais c'est proche).
Ensuite, autre tendance, la mondialisation de la politique. Il est clair que nous dépendons aujourd'hui beucoup plus de l'OCDE, OMC, FMI, G7, ONU et de Washington, que de Matignon. Il serait donc normal d'avoir un impact sur les politiques qui y sont menées. Voir sur ce sujet le World Federalist Movement (www.wfm.org), et tous les alters, évidemment.
Bon, c'est déjà long, je mets les aspects éco dans un autre post.


François

On aurait donc, politiquement, un gouvernement mondial fonctionnant sur les principes de la démocratie participative et directe.
Economiquement, quelles sont les tendances ?
Là non plus, pas de communisme, évidemment. Les principales analyses partent de la redéfinition de la notion de progrès. Nos modèles actuels fabriquent de la "croissance". Comme tu le disais quelques posts plus bas, cette notion est aujourd'hui complètement dépassée, voir carrément dangereuse (incompatible avec le pb du réchauffement climatique, par exemple).
Il s'agit donc de rechercher, dans un nouveau modèle, ce qui participe au "progrès" et plus à la "croissance". On arrive généralement à des modèles où la notion de travail est rédéfinie donc les rémunérations aussi. (il s'agit de rémunérer ce qui créé du progrès et plus uniquement ce qui créé du profit).
La libre entreprise reste généralement un moteur important, mais sans rémunération du capital.
Sujet ultra intéressant. à suivre...

Jo

Ça c'est deux bonnes réponses. Deux bonbons.
A résoudre, entre autres, le problème de la monnaie : qui rémunère qui, et avec quel argent ? Quelle monnaie ? du brouzouf ? Ou de l'échange-marchandise, c'est-à-dire, du troc ?

François

La monnaie ? Elle retrouve son rôle premier et unique : l'échange. Par contre, elle ne peut plus "créer de la monnaie". Plus de rémunération de l'épargne, plus de rémunération du capital. Car il faut se rendre compte d'un truc : quand on dit "faire travailler de l'argent", c'est pas lui qui bosse ! l'argent, il ne fout rien du tout. Si votre argent "travaille", c'est que quelqu'un d'autre bosse ! et ce quelqu'un d'autre lui, ne touche pas cette partie là. On peut considérer qu'elle lui est "volée".

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Carnets de nuit

  • Carnets de nuit, qu'est-ce c'est ? C'est le blog politique d'une voix libre, souvent moqueuse, parfois sérieuse, d’un amoureux et d'un citoyen du monde.

    Au fil des nuits, des jours, des humeurs et des urgences, vous y trouverez des coups de gueule sans pitié et des coups de chapeau sans frontières.

    Vous y trouverez également des informations peu répandues ou non mises en perspective sur les médias traditionnels, des éléments d’analyse politique, sous-tendus par une conviction simple : ce monde est trop beau pour qu’on accepte, sans sourciller, qu’il se fasse tant de mal.

    Vous y trouverez enfin, au-delà de la critique, des propositions citoyennes, soucieuses du long terme, pour changer le monde. S’il veut. Ou, plutôt, si VOUS le voulez.

.


  • Powered by  MyPagerank.Net

  • Wikio - Top des blogs - Politique

FREEMEN

C'est là que je suis


  • Vignette_blog_montagenet

    Sur le blog de Montagenet,

    retrouvez la vie, au jour le jour, du domaine et plus de 500 photos des maisons à louer, des aménagements conçus pour votre confort, des paysages, de la flore et des amis de Montagenet.


  • Logo_site_montagenet_1

    Sur le site de Montagenet,

    découvrez un superbe hameau périgourdin, au cœur de 76 ha de nature.

    Cinq maisons d'hôtes, entièrement réhabilitées et classées 4 étoiles, vous y accueillent, toute l'année, pour des vacances de détente, des séjours de remise en forme et des séminaires.

Carnets de nuit (un Best of)

Blog powered by Typepad
Membre depuis 03/2005

++


  • Share on Facebook

  • blogCloud

  • meilleur site politique

--


  • Sticmarianneblog

ALERTE

Cours des “grands“