« Sur les bienfaits de la mondialisation et de la crise | Accueil | Brève de campagne (56) »

11 mars 2009

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d83451cda369e2011168d24e9c970c

Voici les sites qui parlent de Les enchères de la frugalité :

Commentaires

christelle

je vois que ces jours-ci, ton séjour a une légère influence sur tes articles ;-)
tu comptes rentrer ??
j'espère bien, nos diners champagnesques à Montage commencent sérieusement à me manquer...
et pressée que tu me racontes tout.
bises

liocttnavud

ce ne sont ni plus ni moins que la versiob moderne des reliques religieuses du moyen age

luluberlu

Que reste t-il des mousses qui poussent sur les rochers ou sur les arbres ou ailleurs, que tchi et tout le monde s'en fout, pour l' homme ce devrait être pareil ... il n'y a aucune "RAISON". même si ...demande le au mahatma.

Francis

Que reste-t-il ? Ce billet d'une grande lucidité et sans doute l'impalpable mythe qui "s'offre" à toutes les manipulations.

isabelle

"Qu'est-il resté des agonisants du Cambodge ?
Une grande photo de la star américaine tenant dans ses bras un enfant jaune.
Qu'est-il resté de Tomas ?
Une inscription : il voulait le royaume de Dieu sur la terre.
Qu'est-il resté de Beethoben ?
Un homme morose à l'invraisemblable crinière qui prononce d'une voix sombre : "es muss sein !"
Qu'est-il resté de Franz ?
Une inscription : Après un long égarement, le retour.
Et ainsi de suite, et ainsi de suite. Avant d'être oubliés, nous serons changés en kitsch. Le kitsch, c'est la station de correspondance entre l'être et l'oubli".
Milan Kundera, L'insoutenable légèreté de l'être. (un de mes livres préférés -
Merci José pour ce post)

anyone

"la valeur n'est pas en eux, mais autour d'eux"

:l'aura, voila ce qui défie le temps.

Kamizole

Un de mes sujets de préoccupation et d'interrogation actuels, outre les sommets atteints par les rémunérations de certains, tient précisément à cette notion de valeur, ces deux points étant bien entendu intimement intriqués.

Perte de repères à la taille de l'intellect humain et de ses capacités imaginaires et symboliques de représentation, bien évidemment.

Mais pas seulement. Ne faut-il pas y voir un processus carrément névrotique - à taille mondiale et non plus seulement individuelle - d'accumulation et de rétention par quelques uns, sur le mode du stade anal décrit par Freud et d'autres ?

Ce qui, sur le plan de la psychanalyse signifie un blocage ou une régression à un stade infantile.

Je ne peux m'empêcher de penser au titre d'un ouvrage de Lénine : "le gauchisme, stade infantile du communisme" pour le plagier : "l'ultralibéralisme, stade infantile de l'économie"...

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Carnets de nuit

  • Carnets de nuit, qu'est-ce c'est ? C'est le blog politique d'une voix libre, souvent moqueuse, parfois sérieuse, d’un amoureux et d'un citoyen du monde.

    Au fil des nuits, des jours, des humeurs et des urgences, vous y trouverez des coups de gueule sans pitié et des coups de chapeau sans frontières.

    Vous y trouverez également des informations peu répandues ou non mises en perspective sur les médias traditionnels, des éléments d’analyse politique, sous-tendus par une conviction simple : ce monde est trop beau pour qu’on accepte, sans sourciller, qu’il se fasse tant de mal.

    Vous y trouverez enfin, au-delà de la critique, des propositions citoyennes, soucieuses du long terme, pour changer le monde. S’il veut. Ou, plutôt, si VOUS le voulez.

.


  • Powered by  MyPagerank.Net

  • Wikio - Top des blogs - Politique

FREEMEN

C'est là que je suis


  • Vignette_blog_montagenet

    Sur le blog de Montagenet,

    retrouvez la vie, au jour le jour, du domaine et plus de 500 photos des maisons à louer, des aménagements conçus pour votre confort, des paysages, de la flore et des amis de Montagenet.


  • Logo_site_montagenet_1

    Sur le site de Montagenet,

    découvrez un superbe hameau périgourdin, au cœur de 76 ha de nature.

    Cinq maisons d'hôtes, entièrement réhabilitées et classées 4 étoiles, vous y accueillent, toute l'année, pour des vacances de détente, des séjours de remise en forme et des séminaires.

Carnets de nuit (un Best of)

Blog powered by Typepad
Membre depuis 03/2005

++


  • Share on Facebook

  • blogCloud

  • meilleur site politique

--


  • Sticmarianneblog

ALERTE

Cours des “grands“